Clicky

Miser sur le financement participatif et son impact social

Votre organisme de bienfaisance souhaite‑t‑il de miser sur le financement participatif et son impact social? Avant de recourir au sociofinancement pour atteindre votre objectif de collecte de fonds pour l’année prochaine, une réflexion s’impose.

Plusieurs facteurs ont favorisé l’adoption et la popularité des plateformes en ligne de sociofinancement. La démocratisation d’Internet, l’adoption et la facilité d’exécution des transactions financières en ligne et les possibilités collaboratives exceptionnelles au sein de la collectivité contribuent à la mise en commun de compétences, d’idées et d’investissements au profit de projets communautaires. Ce nouveau modèle économique est à la portée d’à peu près tout le monde, en tout temps.

Les premières formes de sociofinancement ont été lancées pour financer des activités artistiques. Leur popularité a ensuite incité d’autres acteurs et organisations à se tourner vers des modes de financement participatif ou autre pour promouvoir leurs causes et atteindre leurs objectifs. Les investissements, les prêts et les dons qui, dans le passé, se faisaient hors ligne, sont devenus une tendance sociale qui permet à chacun de jouer un rôle dans une cause en harmonie avec ses valeurs.

Le succès des sites de financement participatif

Il existe plus de 800 plateformes de financement participatif à travers le monde. Cette popularité s’explique par le fait que le sociofinancement s’est taillé une place dans le secteur financier, à la fois comme complément des modèles traditionnels de collecte de fonds et d’investissement communautaire et comme solutions de rechange à  ces modèles.

L’un des sites les plus populaires de financement participatif est Kickstarter, un pionnier en la matière et une marque devenue synonyme de sociofinancement. Depuis sa création en 2009, cette plateforme a financé plus de 156 000 projets, grâce à des contributions évaluées à 4,1 milliards de dollars[1].

Indiegogo est un site de financement participatif qui connaît du succès auprès des artistes, des entreprises et des organisations sans but lucratif. Bien que comparable à Kickstarter, cette plateforme soutient surtout des organisations sans but lucratif et les causes qu’elles défendent. La plateforme a recueilli plus de 1,6 milliard de dollars auprès de 15 millions de donateurs (chiffres de janvier 2019)[2].

GoFundMe est la plateforme la plus populaire auprès des organisations et des particuliers qui ont recours au financement participatif pour financer des causes sociales. Depuis sa création en 2010 jusqu’en 2017, la plateforme a recueilli plus de cinq milliards de dollars auprès de 50 millions de donateurs dans le cadre de plus de deux millions de campagnes différentes[3].

Votre cause est‑elle motivante?

Le financement participatif fait l’objet d’une féroce compétition en ligne. Pour avoir du succès, les organisations caritatives doivent motiver les donateurs en lançant un appel qui saura les émouvoir et tisser un lien solide avec eux, tout en démontrant qu’elles comprennent leur passion et qu’elles sont en lien avec la communauté. Il s’agit là d’un exercice délicat à réussir sur une plateforme sociale.

Les organisations caritatives sans but lucratif peuvent recourir aux plateformes de médias sociaux pour promouvoir leurs messages, s’attirer des appuis et recueillir des fonds par le biais de dons. Ces plateformes ne proposent toutefois aucune stratégie d’établissement de relations et de communication personnelle permettant de renforcer les liens. Quand un donateur fait un premier don en ligne, les organisations sans but lucratif doivent

consolider ce premier contact et établir une relation durable avec le donateur. Ce type d’engagement devrait faire partie de la stratégie relationnelle globale de l’organisation.

Les milléniaux soutiennent le financement participatif

Pour assurer le succès d’une campagne de financement participatif, il est important de comprendre les caractéristiques démographiques et comportementales des donateurs types. Les milléniaux sont des cibles de choix pour le sociofinancement, et ce, pour une multitude de raisons. Ils ont la réputation d’être foncièrement impulsifs lorsqu’ils décident de créer des liens ou de faire une dépense[4]. Quand une chose leur plaît, les milléniaux sont motivés par leur sens aigu de l’individualisme à se procurer cette chose. Cela peut sembler contradictoire, mais autant les milléniaux sont connectés et sociables, autant ils sont farouchement individualistes.

Ce comportement déteint également sur leur attitude en matière de don. Comme les milléniaux ont tendance à être plus à l’aise en ligne, ils sont donc plus enclins à faire des dons en ligne. En 2018, aux États‑Unis, les dons en ligne ont fait un bond de 7,2 %, tandis que le total des dons n’a augmenté que de 1 % durant la même période. Selon des sondages, 52 % des milléniaux ont manifesté leur intérêt pour les dons mensuels[5].

Malgré les avantages du financement participatif, celui‑ci devrait être considéré comme un outil parmi d’autres dans le plan global de collecte de fonds. Pour garantir le succès d’une campagne de financement d’une cause en ligne, il est important de mettre l’accent sur certains éléments fondamentaux, notamment la création de liens et l’adoption d’une approche personnalisée. Les plateformes de médias sociaux peuvent mettre de nouveaux donateurs en contact avec une organisation, mais cette dernière doit se doter d’une solide stratégie relationnelle pour établir une relation à long terme avec un donateur ponctuel. Si elles sont planifiées efficacement, les méthodes nouvelles et traditionnelles de financement peuvent se compléter et permettre à une organisation d’atteindre son objectif de financement.

______________________-

[1] Shopify Blogs Braveen Kumar, 8 Crowdfunding Sites to Raise Money For Your Big Idea, 18 janvier 2019. https://www.shopify.ca/blog/crowdfunding-sites (en anglais seulement).

[2] Ibid.

[3] Ibid.

[4] https://www.business2community.com/marketing/millennials-make-purchase-decisions-01375198.

[5] Nonprofits Source, The Ultimate List of Charitable Giving Statistics for 2018https://nonprofitssource.com/online-giving-statistics/.